Jennifer André (Grosbusch) : Un branding à la sauce fraîche découpe

Les attentes des consommateurs en matière de fruits et légumes
étant de plus en plus fortes, les acteurs du marché doivent faire évoluer leur stratégie marketing et branding en conséquence. Jennifer André - Représentante de la marque Grosbusch chez le grossiste - nous en explique le principe.

Quelles sont les missions du service marketing ?

Nous sommes trois, dont deux graphistes. Notre service s’occupe de réaliser les différents outils de communication de Grosbusch – affiches, emballages, étiquettes, et des études marketing : analyse de la concurrence, du marché, des innovations, des nouveaux produits ou encore de la satisfaction clients. Ma mission consiste principalement à représenter l’entreprise lors de divers événements – portes ouvertes, salons, etc. –, à gérer la communication interne et externe et à conduire l’analyse marketing. Je m’occupe aussi du poste commercial de la fraîche découpe. Cette gamme étant de plus en plus demandée par les consommateurs, j’accompagne nos clients pour comprendre leurs besoins et leurs attentes en la matière.

"Notre ambition : proposer davantage de références brandées Grosbusch afin d’améliorer notre notoriété auprès des consommateurs."

À quoi ressemble la fraîche découpe chez Grosbusch ?

La fraîche découpe désigne les fruits et légumes fraichement découpés à la main et prêts à être consommés. Après avoir débuté cette activité en 2010, Grosbusch commercialise désormais plus de 134 000 shakers par an, soit l’équivalent de 30 tonnes de fruits et de légumes coupés par semaine. Face au succès de cette gamme, nous avons décidé de renouveler notre offre en décembre, notamment via l’utilisation de nouvelles couleurs donnant vie au produit et l’utilisation d’emballages en plastique recyclé et recyclable. Pour limiter notre empreinte environnementale, nous proposons aussi un opercule et une fourchette compostable. Mais d’autres changements ont été apportés : de nouvelles recettes pour répondre aux envies des consommateurs, le développement de portions individuelles et familiales ou encore la création d’une gamme «  mélange de légumes  » permettant de cuisiner en toute simplicité. Au total, notre gamme se compose d’une vingtaine de références en fruits et autant en légumes. Nous misons d’ailleurs énormément sur la qualité, notamment en garantissant une absence de conservateurs, d’additifs et de sucres ajoutés. En plus d’avoir investi dans de nouvelles machines de production, nous opérons une refonte des sites Internet de Grosbusch pour accompagner tous ces changements. Une dernière nouveauté doit aussi être soulignée : grâce à un nouveau studio photos, nous pouvons dorénavant faire des recettes vidéos en interne que les consommateurs pourront, d’ici peu, découvrir en flashant un QR code sur l’emballage.

Comment évolue le branding chez Grosbusch ?

En 2016, nous avons opéré un changement radical dans notre identité avec la création d’un nouveau logo : «  Grosbusch – Fruits & Vegetables  ». L’arrivée de Lynn et Goy, la 4ème génération de Grosbusch, participe d’ailleurs à un nouveau dynamisme. Nous en profitons pour décliner toutes les gammes autour de cette nouvelle identité et pour moderniser nos packagings. Côté branding, nous développons également de nouveaux produits en nom propre avec un cahier des charges plus spécifique, à l’image des clémentines, des avocats ou des kakis. Notre ambition : proposer davantage de références brandées Grosbusch afin d’améliorer notre notoriété auprès des consommateurs. Pour ce qui est de notre service, nous gagnons en autonomie afin de rendre le marketing et le branding toujours plus performants. Pour preuve, nous nous occupons désormais du pilotage des réseaux sociaux, nous avons lancé une page Instagram et nous peaufinons la création d’une nouvelle plateforme web.

Follow us:

  • YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon

by 360Crossmedia