Fanny Mulder :

Les oranges

pressées Zummo

Fanny Mulder, Project Manager chez Grosbusch, nous présente les étonnantes machines à jus de l’entreprise espagnole Zummo. Entretien.

En quoi les machines Zummo sontelles révolutionnaires ?

Zummo propose des presse-agrumes qui produisent des jus naturels et frais grâce à un nouveau système breveté, unique au monde. Les machines s’appuient sur une technologie novatrice de pressage : aucun contact direct n’a lieu entre le jus de fruit et la peau du fruit pressé. Cela permet d’extraire un jus sain et plein de vitamines, sans microbes ni produits chimiques nocifs (présents uniquement dans la peau du fruit). Ce concept est novateur et je pense qu’il intéressera nos clients. Par rapport à un dispositif classique, la technique de pressage offre également un grand rendement en évitant les pertes. Concernant les déchets, ils sont récupérés dans le bac en dessous de la machine, ou sur les côtés pour les modèles qui ne sont pas équipés de table avec bac de récupération. Zummo propose plusieurs modèles de différentes tailles en fonction des besoins des clients, et il est toujours possible d’adapter une table avec un bac en dessous de la machine afin d’avoir une plus grande capacité de récupération de déchets. Enfin, le système Open View permet de visualiser en direct le processus de pressage des fruits à travers une vitre et de susciter ainsi la curiosité des utilisateurs.

Quels fruits peut-on presser avec ces appareils ?

Les machines sont des presses multi-agrumes, c’est-à-dire que nous pouvons faire le traditionnel jus d’orange mais également des jus de citron, de pamplemousse, clémentine, mandarine et grenade. À partir du moment où le fruit est rond, il peut être pressé. Cela permet ainsi de presser également des fruits plus originaux, comme les grenades ! Il suffit simplement de couper le haut du fruit pour qu’il soit bien rond, et de changer, si besoin, le calibre. Et rien ne vous empêche d’être créatif et de mélanger les jus de fruits, essayez orange et grenade : c’est délicieux ! Concernant l’entretien quotidien des machines, il suffit d’ôter certaines pièces détachées, de les nettoyer et de vider les déchets. Cette démarche prend environ six à sept minutes. Il est recommandé de nettoyer la machine une fois par jour après utilisation.

Qui peut avoir besoin de telles machines ?

Je pense qu’elles pourraient tout d’abord être placées dans les restaurants, les cafés, les bars, les supermarchés mais également dans tous les lieux de passage : gares, aéroports, cafétérias, écoles ou même dans les hôpitaux. Étant donné que le système peut également fonctionner en self-service, cela ne s’adresse pas uniquement aux professionnels de la restauration. Ensuite, ce qui me vient à l’esprit ce sont les salles de sport, les centres de beauté mais aussi les domaines thermaux. Le potentiel est immense dans les endroits centrés sur la santé et le bien-être, puisque les machines proposent un jus naturel et très sain. En revanche, les machines s’adressent moins aux particuliers parce que cela représente tout de même un gros investissement. Concernant les régions dans lesquelles nous avons l’intention de distribuer ces machines, pour l’instant nous nous concentrons sur le Luxembourg, mais nous souhaitons élargir à la Grande Région.

Follow us:

  • YouTube - White Circle
  • White Facebook Icon

by 360Crossmedia