“Je suis très motivée de travailler sur les fruits et légumes, car ce sont des produits sains."

Camille Mutelet

Toute une palette de couleurs !

Camille Mutelet, graphiste chez Grosbusch, nous explique les multiples facettes de son travail créatif, la façon dont elle rentre dans la tête de ses collaborateurs et son coup de coeur pour l'esprit Grosbusch.

Comment traduisez-vous graphiquement vos idées ?

Dans le travail au quotidien, mon intérêt est de cibler le plus précisément possible l’attente des consommateurs. Ce processus implique de me poser des questions sur la manière dont les choses se présentent dans l’esprit de mes interlocuteurs. Au fur et mesure de mes propositions, et du retour qu’on me fait, je m’oriente. Dernièrement, Grosbusch a redessiné ses raviers et mon avant-projet a été rapidement validé. C’est un objet important puisqu’il s’agit d’un des premiers designs sous notre nouveau branding. De plus, le produit sera proposé dans la grande distribution et bénéficiera d’une exposition aux consommateurs très importante. Il y avait donc un message positif à transmettre au grand public.

Quels sont vos motivations au travail ?

Ma motivation première est de montrer une image positive de l’entreprise telle que je la ressens moi- même. Grosbusch est une entreprise dynamique avec énormément de projets en cours de développement. La firme offre également des possi- bilités d’évolution à son personnel. Or, l’aspect relationnel joue un très grand rôle à mes yeux. Ma collaboration avec René, Goy et mes collègues se caractérise par une grande confiance. La firme est familiale, nous travaillons ensemble pour le bien commun, avec tous les corps de métier.

J’aime particulièrement la diversité au sein de cette maison. Je suis également très motivée de travailler sur les fruits et légumes, car ce sont des produits sains. Je n’aurai sans doute pas la même envie de me lever le matin si j’avais à faire à un autre produit. Et au niveau visuel ce sont des objets très intéressants à travailler.

Avez-vous été impliquée dans le rebranding ?

Je suis arrivée en cours d’élaboration de la nouvelle charte graphique. Mon rôle est de coller le plus possible à l’ADN de la marque et, à partir du nouveau logo, de développer des projets en cohérence avec le nouveau branding. Tout se base maintenant sur ce logo, qui doit s’insérer dans les déclinaisons de tous les produits.

À quoi ressemble une journée type chez Grosbusch ?

A part la routine de travailler sur mon bel ordi- nateur, les journées ne se ressemblent pas. J’ai parfois des urgences qui impliquent la prise de photos, un travail rapide de mise en page, de vali- dation ou de présentation de mes propositions. Je peux réaliser plusieurs de ces cycles en une journée. Mais je peux aussi rester focalisée sur un projet pendant plusieurs jours. Je suis peu concernée par la monotonie, car chaque projet représente un challenge différent.

Pouvez-vous décrire Grosbusch en trois mots ? 

Partage, honnêteté et progrès ! ​